Déambulations à Bénarès

Dernier jour de notre voyage et dernières déambulations. En fait pas tout à fait car ayant eu des petits soucis de vol annulé pour venir à Varanasi notre nouveau plan de vol nous permet d’avoir une séance de rattrapage à New Delhi (10h d’attente avant de repartir vers la France). Nous allons donc pouvoir visiter le fort rouge fermé lundi dernier !

Un oubli d’hier, notre passage à Sarnath pour voir le temple bouddhiste et le site archéologique du VIè siécle avec son imposant Stoupa.

Je disais donc promenade dans les ruelles de Bénares, si étroites que la chaleur, pourtant accablante, ne nous gène pas outre mesure. Emplettes et pose déjeuner au BBB (Brown Bread Bakery) pour nous préparer au retour en mangeant du pain. Certes, la nourriture y est excellente mais l’autre intérêt c’est que ce restaurant et le magasin de vêtements adjacent soutiennent une association pour la scolarisation des enfants démunis de Bénarès ainsi que leurs mamans.

Après avoir arpenté Old Varanasi, nous nous retrouvons sur les ghats bien calmes à cette heure où les parasols de fortune et tous les moyens pour se protéger du soleil sont de sortie, peu de personnes à se promener chacun s’occupe assis à l’ombre ou fait la sieste. Il n’y a que nous Européens pour nous aventurer sous le soleil brûlant …. Un indien nous conseille même de nous arrêter et de rester tranquilles.

Photos du jour…

previous arrow
next arrow
Slider

Varanasi

Varanasi (hindi, वाराणसी (vārānasī) [ʋɑrɑɳɐsiː]’), anciennement Bénarès ([bɐnɑrɐs]), est une ville de l’État indien de l’Uttar Pradesh. Située sur la rive gauche du Gange, la ville est considérée comme l’une des villes les plus anciennement habitées du monde. Dédiée principalement à Shiva, elle est la cité qui accueille le plus de pèlerins en Inde, et, fait partie des sept villes sacrées de l’hindouisme.

Varanasi est également réputée pour sa production de soie et le benares gharana, un style de tabla. Elle était la capitale de la principauté de Bénarès jusqu’en 1947. Varanasi est aujourd’hui le chef-lieu de la division de Varanasi et du District de Vārānasī.

Source : Wikipedia

Varanasi ou Bénarès dernière étape de notre voyage, nous arrivons en fin de journée toujours sous une forte chaleur, notre hôtel étant sur les berges du Gange nous partons à la découverte des Ghats alentour.

Celui au pied des marches de notre hôtel s’appelle Ghat Assi puis le Ghat Tulsi, Ghat Bachraj et le Ghat Harishchandra qui est l’un des ghats de crémation que l’on traverse comme les autres et ce malgré les crémations.

Le lendemain matin, réveil à 5h pour assister au lever du soleil depuis un bateau tout au long des ghats en partant du plus animé le Ghat Dashashwamedh où une foule nombreuse se masse pour se baigner dans le Gange (il est 6h30), à partir de là, nous redescendons jusqu’au Ghat Assi et remontons jusqu’au Ghat Manikarnika où ont lieu le plus grand nombre de crémations ; d’ailleurs tout l’environnement bateaux, quai et marches sont jonchés de cendres et tas de bois.

Lors de nos ballades, nous croisons des personnages aussi étonnants les uns que les autres.

Même après trois voyages en Inde, Bénarès est vraiment un choc….. La fin c’est pour demain !

Photos du jour…

previous arrow
next arrow
Slider

Infos pratiques…

Données hôtel …..

Varanasi
24°
Partly Cloudy
05:3818:19 IST
Feels like: 24°C
Wind: 8km/h WSW
Humidity: 52%
Pressure: 1010.16mbar
UV index: 0

New Delhi #2

Direction vers « Gate of India » où la circulation est dense tant sur la route que dans les immenses allées autour de la porte, oublier ces marchandes de colifichets qui vous harcèlent en permanence si vous ne leur achetez rien.

Poursuite de nos pérégrinations dans New Delhi avec un peu de calme dans le Jardin Lodi (appelé, avant, parc Lady Wellington qui fit raser deux villages pour créer un parc paysager lui rappelant son Angleterre) où se trouve le tombeau de Mohammed Shah. Nous y observons un moment ces femmes travaillant (dimanche) à la restauration du mausolée : l’une portant le ciment l’autre piquetant les murs pendant que les enfants jouent auprès d’elles. Plus loin Bara Gumbad où des jeunes jouent et chantent dans une salle à l’acoustique surprenante, plus loin encore le tombeau Sikandar Lodi où l’on fait selfies et séances de photos.

Après New Delhi, Old Dehli avec le fort rouge (nous n’en verrons que sa porte et son enceinte car il est fermé un jour par semaine et d’ailleurs ….)

Tout autour du fort, ce ne sont que bazars, échoppes de barbiers et marchands de tous types et cela jusqu’au pied de la plus grande mosquée de Delhi : la mosquée Jama Masjid (1644-1658) qui peut accueillir 25000 fidèles. Au haut des 120 marches de la tour gauche, on peut admirer l’étendue de Delhi.

Nous continuons vers Raj Ghat, le mausolée dédié à Gandhi, qui marque l’endroit où a eu lieu sa crémation. Tout autour un immense jardin avec un lac, lieu paisible où se croisent toutes les religions de l’Inde….

Photos du jour…

previous arrow
next arrow
Slider

New Delhi

New Delhi Écouter (hindi : नई दिल्ली, (Naī Dillī)) est la capitale de l’Inde. Elle abrite le siège du gouvernement de l’Inde, le Parlement, la résidence du président et la Cour suprême.

New Delhi constitue une municipalité de près de 250 000 habitants au sein du Territoire de Delhi, dont elle est également la capitale et qui compte en tout 16,3 millions d’habitants.

New Delhi est une ville nouvelle créée au début du xxe siècle par la volonté des Britanniques de déplacer la capitale du Raj britannique, alors à Calcutta, vers une position plus centrale et symbolique. Sa construction a été annoncée le 22 mars 1911 par George V lors du durbar1. La ville est construite par les architectes Edwin Lutyens et Herbert Baker et inaugurée le 13 février 1931 par le Vice-roi lord Irwin.

Source : Wikipedia

Nouvelle escale, cette fois, la capitale New Delhi ville toute aussi grouillante avec ses 22 millions d’habitants.

Notre première visite est pour le « Temple Lotus » lieu très symbolique car il se veut le seul endroit où toutes les religions peuvent prier ensemble. L’intérieur est un lieu apaisé car aucun bruit ne doit troubler le silence, cela fait un contraste saisissant par rapport aux rues qui ne sont que bruits de moteurs et klaxons.

Le lieu suivant est un superbe ensemble architectural « Qutb Minar » avec son minaret de style Afghan construit en 1193, d’une hauteur de 73 m avec une base de 15 m de diamètre.

Puis un détour au temple Sikh tout de marbre blanc et où tous les jours un repas gratuit est offert à qui le veut sans préjugé de confession ou de couleur.

Enfin (pour ce jour) visite du tombeau d’Humayun fait de grès et marbre. De construction symétrique, il fut édifié au XVI siècle et construit à la demande de Haji Begum originaire de perse et première femme de l’empereur moghol Humayun. Il a servi 60 ans plus tard de référence pour la construction du Taj Mahal….

Photos du jour…

previous arrow
next arrow
Slider

Infos pratiques…

Bed and breakfast Elina

Udaipura
23°
Clear
05:5718:35 IST
Feels like: 23°C
Wind: 5km/h E
Humidity: 60%
Pressure: 1011.18mbar
UV index: 0

Udaipur #2

Malgré la nuit tombée, il fait encore très chaud. Depuis maintenant deux jours, les températures ne cessent de monter, nous avons eu 40° dans la journée voire plus au soleil. Ce soir, nous allons assister à un spectacle de danses traditionnelles dans l’un des patios du Bagore-ki-Haveli Museum.

Le spectacle est fait de danses traditionnelles du Rajasthan (mewari, bhil et rajasthanies), ces danses portent le nom de l’ethnie d’où elles viennent et sont également le nom d’une langue du Rajasthan. Associés à la danse, les spectacles de marionnettes sont typiques du Rajasthan.

Le show se termine par la danse  « Bhawai», venant du Gujarat, qui est inspirée de la vie éprouvante des femmes du désert. Les pots accumulés sur la tête illustrent la marche difficile des femmes des villages qui parcouraient ainsi des kilomètres pour aller chercher de l’eau. La chorégraphie passe aussi par quelques « épreuves » (marche sur du verre pilé, sur une assiette), qui sont en réalité une réinterprétation des soucis et des problèmes du quotidien auxquels ces femmes devaient faire face. Le mot vient du sanskrit bhâva, qui indique l’expression esthétique des émotions.

Avant de partir le lendemain, nous flânons sur les magnifiques Lal Ghat où a lieu le tournage d’un clip ventant la joie de Holi …..

Un clin d’œil à deux sympathiques serveurs du restaurant Madri Haveli.

Photos du jour…

previous arrow
next arrow
Slider

Udaipur

Udaipur ou Oudaïpour (hindi : उदयपुर) est une ville d’Inde située dans l’État du Rajasthan, entourée par les lacs Pichola, Fateh Sagar et Swaroop Sagar. Située à 577 m d’altitude, elle compte 475 654 habitants au recensement de 2011.

Udaipur est également appelée la ville blanche.

La ménagerie du raja d’Udaipur est le lieu de naissance de la panthère Bagheera dans le Livre de la jungle de Rudyard Kipling, sous l’orthographe d’Oodeypore. La ville a servi de décor au Tigre du Bengale de Fritz Lang et à Octopussy de la série des James Bond.

Source : Wikipedia

Nous sommes arrivés à Udaipur le ville blanche. Après une nuit dans un charmant haveli fait de pierres et de patios magnifiques, nous débutons cette première journée en déambulant dans les ruelles étroites de l’ancienne ville. Ici pas de voitures mais le vacarme est aussi important car circule un flux incessant de motos et tuk tuk, d’ailleurs les chiens l’ont bien compris !!

Plus en retrait encore, nous découvrons ces femmes préparant et déposant les offrandes du matin, ceci devant le laitier qui ne demande qu’à être photographié.

Nous remontons jusqu’au temple de Jagdish finement sculpté où une cérémonie faite de chants et de musique à lieu.

Après cela, direction le magnifique City palace qui domine fièrement les lacs de Udaipur.

Dans la soirée, promenade le long du lac devant « Lac palace » qui accueille ses clients venus en bateau.

Ce soir c’est spectacle de danse mais ce sera pour demain …..

Photos du jour…

previous arrow
next arrow
Slider

Infos pratiques…

Données hôtel …..

Jodhpur
23°
Clear
06:1719:00 IST
Feels like: 23°C
Wind: 3km/h E
Humidity: 22%
Pressure: 1010.16mbar
UV index: 0

Jodhpur

Jodhpur (hindi : जोधपुर (djodpour), « ville de Jodha ») est l’ancienne capitale du Mârvar et la deuxième ville de l’État indien du Rajasthan en nombre d’habitants, après la capitale de l’État, Jaipur, dont elle est distante de 340 km.

Fondée en 1459 par Rao Jodha (en), chef du clan des Rathore (hindi: राठौड), Jodhpur est communément surnommée la « ville bleue » car la plupart des maisons de la vieille ville sont peintes de cette couleur. Le bleu indiquait que ces maisons appartenaient à des membres de la caste des brahmanes. Le bleu offre aussi l’avantage de protéger de la chaleur et de repousser les moustiques. Jodhpur est aussi appelée « la cité du soleil » en raison de l’exceptionnel ensoleillement dont elle jouit tout au long de l’année. Des entelles circulent quelquefois dans la ville ; ces animaux peuvent se trouver notamment dans un temple dédié à Hanuman.

Source : Wkipedia

Ce matin nous partons à l’ascension du fort Mehrangarh. Avant de pénétrer, dans ce colosse nous nous arrêtons au tombeau des Maharajas Rajput. Comme au Taj Mahal, tout, ici est de marbre blanc et empreint de solennité.

Après cette visite, nous franchissons les portes de cet imposant fort qui domine la cité bleue. Ce fort n’a jamais pû être ou détruit et c’est pour cette raison que nous pouvons encore l’admirer dans ce superbe état.

Nous redescendons via les ruelles de la ville bleue où, parmi les va et vient incessants des gens, des tuk tuk et des motos, nous croisons un éléphant.

Nous terminons notre journée en rendant visite à l’association Sambhali qui depuis plus de 25 ans vient en aide aux femmes et jeunes filles laissées pour compte en leur fournissant un travail…..

Photos du jour…

previous arrow
next arrow
Slider

Infos pratiques…

Données hôtel …..

Ajmer
23°
Clear
06:1018:53 IST
Feels like: 23°C
Wind: 5km/h ESE
Humidity: 21%
Pressure: 1010.84mbar
UV index: 0

Aux portes du Thar

Ce matin c’est le départ pour Jodhpur, quelques 185 km qui nous séparent de notre prochaine destination et nous offrent un tout autre spectacle que ce que nous avons vu jusqu’à maintenant.

La végétation est clairsemée, les terres sont arides, les arbres de petites tailles et le vent lève des tourbillons de poussière.

Les villages sont plus rares le long de la route et la circulation moins dense, nous sentons bien que nous arrivons aux portes du désert du Thar, le 9ème plus grand désert subtropical du monde.

Pour la pause notre chauffeur nous arrête dans un petit village du nom de Jasngat dans le district de Nagor.

Là, nouvelle plongée au cœur de la gentillesse indienne, tous les commerçants nous interpellent les uns après les autres, les marchands de légumes, les tailleurs, la mercière et ce marchand de je ne sais quoi qui va chercher sa femme pour que je les prennent en photo. C’est également ce passant qui nous explique les curiosités des deux temples hindoux du village, l’un pour Shiva l’autre Jaïn.

Après cet intermède bien agréable nous arrivons à Jodhpur et terminons la journée au « Sardar Market » grand marché à ciel ouvert au pied de la forteresse Mehrangarh……. La suite c’est pour demain, en attendant nous nous dégustons un excellent « Lassi » fait de lait fermenté (Yaourt) et de fruits…

Photos du jour…

previous arrow
next arrow
Slider

Journée selfies…

Aujourd’hui c’est dimanche, après la visite de Pushkar, nous profitons de cette journée libre pour aller déambuler à Ajmer pour voir la mosquée Dargah du Khwaja Muin ud-Din que nous n’avions pu voir le vendredi.

Nous nous approchons, mais une nouvelle fois nous ne pouvons entrer car nous avons des sacs à dos et que cela est interdit

Nous continuons donc dans les petites ruelles bondées pour aller voir le site Adhai-din-ka-Jhonpra, ancien temple musulman, qui selon la légende aurait été construit en deux jours.

A partir de ce moment notre surnom devient « selfie » car nous sommes assaillis de toutes parts pour être pris en photo avec les enfants, les hommes, les femmes et toute la famille.

En retour c’est l’occasion, pour nous de faire des portraits des uns et des autres, en voici une infime partie….

Photos du jour…

previous arrow
next arrow
Slider

Pushkar

Pushkar (Hindi : पुष्कर) appelée aussi Pokkar ou Pushkaranagaram (en sanskrit) est une ville de l’État indien du Rajasthan située à 11 km de la ville d’Ajmer, et un grand lieu de pèlerinage pour l’hindouisme. La légende dit que les dieux lâchèrent un cygne avec un lotus dans le bec. Il devait laisser tomber ce lotus à l’endroit où Brahma devait procéder à un yajna (rituel hindou). C’est à Pushkar qu’il fit tomber ce lotus. C’est pourquoi Pushkar est l’un des rares lieux en Inde où est consacré un temple au dieu Brahmâ. Pushkara signifie lotus bleu. Pushkar est située sur les rives du lac Pushkar. Cinquante-deux ghats permettent aux pèlerins de descendre au niveau du lac pour se baigner dans les eaux sacrées. La ville fut un point de passage important pendant les pèlerinages hippie des années 1970. La ville reste une destination privilégiée du mouvement hippie et post-hippies que connaissent les années 1990 et 2000.

Source : Wikipedia

Aujourd’hui c’est déambulations à Pushkar, nous commençons la journée par le temple Ranji posé à 500 mètre d’altitudes au-dessus de la ville. Pour y accéder deux solutions, les 650 marches ou le télécabines, la température avoisinant les 35° nous optons pour une montée en télécabines et une descente à pieds.

En arrivant au sommet, nous sommes accueillis par les singes, puis agressés pour voler la nourriture que les pèlerins montent pour leurs offrandes. Nous arrivons aux portes du temple en longeant les murs.

Depuis les terrasses du temple, nous pouvons admirer Pushkar qui se love autour de son lac sacré.

Pendant la descente, nous croisons des ânes souffrant pour monter les matériaux de rénovation du temple.

Avant d’entrer dans la ville de Pushkar, nous contournons la plaine désertique où vivent les chameliers et leurs animaux.

Pushkar est implanté autour du lac sacré, mais il existe deux options l’une dans les ruelles commerçantes l’autre sur les Ghats (marches) le long du lac. La première solution est animée, bruyante et pleine de rencontres, la seconde calme et spirituelle car le lac et les ghats correspondent au temple où les croyants viennent se purifier ….

Photos du jour…

previous arrow
next arrow
Slider

Infos pratiques…

Hôtel Pushkar resort

Ajmer
23°
Clear
06:1018:53 IST
Feels like: 23°C
Wind: 5km/h ESE
Humidity: 21%
Pressure: 1010.84mbar
UV index: 0